Publié le 47 commentaires

Protège-cahier en tissu

Je ne sais pas pour vous, mais moi, j’aime bien avoir toujours près de moi un petit cahier ou un bloc-notes pour noter les trucs qui me passent par la tête.

Quand j’étais au lycée et que je m’ennuyais en cours, j’aimais bien remplir de petits dessins abstraits, de motifs, l’intérieur de mes classeurs. Il y avait longtemps que j’avais envie de faire quelque chose là-dessus… L’autre jour, j’ai donc ressorti le cerne relief que j’avais utilisé pour le chevet bleu aux volutes argents ou la tête de lit 1001 nuits. En fait, je l’avais fini avec le chevet bleu et à partir de là, je l’ai rempli de peinture textile pour m’en servir à peu près comme un stylo.

protege-cahier-20

Par un bel après-midi de novembre, j’ai laissé aller mon crayon comme je le faisais sur les bancs du lycée, mais cette fois, sur du lin noir, en essayant de faire un motif plus “tissu”, tant qu’à faire…

Continuer la lecture de Protège-cahier en tissu

Publié le 62 commentaires

Union Jack

L’article d’aujourd’hui est un peu particulier. Pourtant, il commence comme un article normal de ce blog. Je vais vous parler d’une petite idée que j’ai eu et vous raconter comment j’ai essayé de la concrétiser, mais il n’y aura pas de nouvel objet à ajouter à ce blog en photo à la fin. Je me suis simplement arrêtée en cours de route. Ce n’est pas la première fois que ça arrive. En fait, ça arrive régulièrement.

Je ne vais pas vous dire quel était l’objet que je voulais réaliser, il finira peut-être par apparaître dans ces pages, peut-être sans aucun rapport avec les photos suivantes… On verra bien, moi, je ne sais pas encore la suite de l’histoire…

Et si je commençais par la raconter?

Continuer la lecture de Union Jack

Publié le Un commentaire

Petite scène champêtre

Mes livres de cuisine ne s’accordaient plus aussi bien avec le reste. Il leur manquait une touche de vert… et de vache.
J’ai recouvert un vieux classeur avec du tissu vert à carreaux.

J’ai fait l’acquisition de deux feutres pour le tissu, saumon et noir et j’ai passé une petite soirée à dessiner des vaches sur des morceaux de tissu blanc. Je vous épargne les différentes étapes, mais c’était assez rigolo à faire.

Je voulais trouver mon motif à moi, j’ai donc commencé par faire des esquisses de tête… et comme je suis d’humeur taquine ce soir, je vais vous montrer un aperçu de ces choses qui n’ont de vaches que les taches blanches et noires.

Je précise que je vis en Normandie au milieu des champs et des pommiers…

esquisse-vache2

J’ai dessiné des tas de vaches sur papier puis sur tissu et j’en suis arrivée à celle-là:

vache-tissu

J’ai trouvé les feutres pour tissu très efficaces et d’un aspect très pro après fixage au fer à repasser sous une feuille de papier.
Ma petite vache était dessinée, je suis passée au reste de la couverture.

J’ai peint le fond avec de la peinture pour tissu en faisant des formes d’herbe vert foncé et quelques reflets moirés. J’ai fixé la silhouette de ma vache avec un couture à la machine noire.
J’ai terminé par un appliqué de tissu vert uni, en forme d’herbe décalée par rapport au plan précédent. J’ai rajouté aussi quelques reflets moirés.

vache-01

vache-02

Quelques lettres au pochoir, la couture des rabats et voilà une scène champêtre où ranger mes petites recettes. (et toujours ce style enfantin qui semble être la Bab la bricoleuse’s Touch)