Publié le 4 commentaires

Sac à aiguilles à tricoter

J’aime bien utiliser mes restes de tissus en fonction de ce que je veux faire.  Si c’est quelque chose de petit, je vais choisir un petit morceau de tissu plutôt que de couper dans un grand.
Pour cette créa, j’avais juste un tout petit morceau de tissu rayé jaune, rose et vert et un autre de lin écru.

J’avais aussi flashé sur un petit motif de fleur assez pop avec ses pétales assymétriques.

sac-aiguilles-motif

Je l’ai retravaillé avec un logiciel de photo pour l’avoir en plusieurs tailles.
J’ai découpé chaque gabarit avec soin et je les ai utilisés pour copier ce motif  (encore mon stylo blanc) et le broder assez simplement. Je l’ai utilisé dans tous les sens et aussi sur l’envers pour limiter l’impression de répétition.
Pour la broderie, j’ai utilisé des fils roses, verts et jaune (comme par hasard)
Après un essai infructueux, j’ai décidé que la broderie fleurs devrait se cantonner à la partie en lin. J’ai doublé le sac avec un tissu jaune. Dès que le tissu du dessus est brodé, je double, parce que ça évite que ce qu’on met dans le sac se prenne dans les fils. En plus, ça a tout de suite un aspect beaucoup plus fini.

De l’art de bricoler avec les restes:
Pour le lacet, j’ai utilisé ce que j’avais sous la main : de la petite ficelle de coton (ça sert à tout!) et le fil que j’ai utilisé pour broder. Comme je ne brode qu’occasionnellement, j’utilise mon fil à coudre (3 fils en double). J’avais 3 couleurs, j’ai donc fait une simple tresse.

Il me reste toujours de la pâte Fimo. Même les plus petits morceaux, je ne les jette pas. J’ai préparé 2 fleurs et 4 petites perles. Là, j’avoue, j’aurais pu fignoler plus! J’ai tout percé après cuisson avec ma perceuse.

Au départ, je voulais utiliser des perles en Fimo. En le faisant, je me suis plutôt dirigée vers un fermoir en vraie perle. J’en avais des jaunes en stock. C’est beaucoup plus solide. Pour passer la tresse dans les trous, j’en ai fait un lacet avec du scotch de masquage.J’ai coupé cette portion après avoir fait le noeud final. Avec la perle, ça ferme très bien.

Une petite créa que je trouve sympathique, mais qui, bizarrement, m’a donné pas mal de fil à retordre.

Publié le 8 commentaires

La Saison des Hibiscus

L’album-photo

Après avoir réalisé les petits vêtements en appliqué sur le fil à linge, j’ai eu envie de m’attaquer à  un vrai motif floral.
J’ai fouillé un peu sur la toile… j’ai trouvé une police de caractères avec des tas de motifs d’hibiscus.

De cette police, j’ai tiré ce motif :

motif-hibiscus

Avec ça, j’ai recouvert un album photo de la même façon que pour mes livres de cuisine.

Je ne sais pas comment ils se débrouillent pour créer des albums photos, mais ils ne me plaisent jamais, que ce soit les feuillets intérieurs ou la couverture. Celui-là ne me plaisait pas plus que les autres, hormis l’intérieur : tout noir, pas de pochettes plastiques et des feuillets de calques, à l’ancienne.
Tout l’extérieur est en rose (un chemin de table en soldes qui j’avais acheté surtout pour le tissu), et l’intérieur en noir. J’ai utilisé un reste du tissu de mon canapé, qui grâce à ses rayures, fait un rappel de la vraie couverture jaune orangé.
Je vais avoir de l’occupation pour les longues soirées d’hiver… le remplir!

La housse de coussin :

Ça faisait longtemps que j’avais envie de donner un peu de peps à mes petits coussins de canapé. Ce motif d’hibiscus en était l’occasion parfaite. Je l’ai mélangé avec un zeste de pop-art. De quoi réchauffer l’hiver prochain, me faire rêver à des îles ensoleillées…