Publié le Laisser un commentaire

Ma petite histoire avec la mosaïque [2]

Voici la suite de ma petite histoire avec la mosaïque…

On venait donc de  me donner quelques kilos d’émaux de Briare…

dragon-01

Je n’ai pas de goût particulier pour les dragons (je suis Tigre en astrologie chinoise), mais c’est un motif que j’aime bien. Les couvertures des albums de Tintin ont bercé mon enfance, et particulièrement celle du “Lotus Bleu” peut-être…
Je l’ai fait sur un plateau octogonal, pour une raison toute bête : sur un coup de tête, j’avais acheté une scie à onglets manuelle. A l’époque, je n’utilisais que les outils que je trouvais chez le Papou  et cet achat (de 30€) m’avait semblé extravagant. Je devais avoir 23 ans et comme les objets que je créais n’avaient pour moi aucune valeur marchande, je trouvais ridicule de dépenser (inutilement à mon avis) de l’argent pour des bricoles et surtout, je ne connaissais aucune fille à en avoir acheté une. Il est temps que je revienne à mes moutons, ou plutôt à mon dragon…
Le motif a été choisi en fonction des couleurs d’émaux que j’avais sous la main. C’était la mère d’un ami (merci Nicole) qui m’avait donné ses restes. A l’époque, c’était difficile à trouver dans ma campagne… ça l’est toujours, mais maintenant, je les commande sur le net.

dragon-02
J’étais dans une telle frénésie créatrice quand je l’ai faite, que je n’ai vu que le lendemain, une fois sèche, que j’avais collé des morceaux blancs à l’envers!

J’ai récupéré des pièces pour faire un plateau tournant sur un vieux meuble télé. Je les ai utilisées pour faire un plateau tournant pour les bouteilles que j’ai installé dans mon buffet de cuisine. On ne voit pas beaucoup la mosaïque, mais je sais qu’elle est là.

plateau-01

plateau-02