Cocktail Tropical [4]

J’ai un pouf en bois, mais il sera plus confortable avec un peu de mousse et de tissu.  Pouf! voici la 2ème partie!

C’est fini pour l’atelier bois, il est temps de filer à l’atelier couture.

Partie 2 : La Couture et les Finitions

Avant de poser la housse, il faut préparer une assise confortable.

Les sangles

J’ai bien aimé réaliser l’assise en sangle du fauteuil cocktail, je vais donc faire la même chose pour le pouf.

Je croise, je tisse et j’agrafe la sangle en jute.

J’ai bien serré mes sangles, l’assise est ferme tout en restant souple. Ce sera quand même bien plus confortable qu’une mousse sur une planche.

Le pouf est sanglé (et non pas la pouffe est cinglée)

Créer le patron de la housse

Pour l’assise du pouf, le patron est tout simple, c’est un cercle de 40 cm.

Pour couvrir les côtés, c’est un chouïa plus compliqué. Comme il a une silhouette amincie vers le bas, la housse des côtés doit tomber juste pour ne pas faire de plis. Pour que le motif du tissu reste bien dans le même sens tout autour, je fais faire cette pièce en 4 morceaux.

Pour cela, je vais prendre un  carton fin que je vais agrafer sur 1/4 du pouf, afin de pouvoir tracer le contour qui suit :

(milieu du tasseau, bord supérieur du plateau supérieur, milieu du tasseau, bord inférieur du plateau inférieur)

Ce qui me donne, une fois découpée et désagrafée, une silhouette en carton que je plie en 2 pour vérifier qu’elle est bien symétrique (je rectifie un peu au besoin)

La partie la plus large (en haut) représente le sommet du pouf. Je trace le contour en ajoutant 3 cm en haut et je découpe ensuite à 1 cm du bord.

Je couds les bords les uns à la suite des autres et je suis prête pour la couture finale mais avant ça, j’ai encore une petite chose à faire.

Modifier l’assise

La galette donne à l’assise un bord très plat. Je veux quelque chose de plus arrondi, donc je vais lui donner une nouvelle forme, grâce à un peu d’ouatine.

Pour cela, je le place à l’envers sur de l’ouatine et je découpe à une dizaine de centimètres.

Là, telle une otarie sur son podium, je me mets à genoux sur la structure et j’agrafe l’ouatine en la doublant vers l’intérieur.

Une fois que c’est terminé, l’assise a des bords arrondis.

La couture  de la housse

L’assise sera cette fois en suédine orange.

Je trace un grand cercle de 40 cm sur l’envers de ma suédine au crayon à papier. Là, encore un peu de maths : la circonférence d’un cercle de 40 cm, c’est 125,6 cm, ce qui sera aussi la longueur une fois fermé de mon passepoil. Je coupe des fentes d’aisances et je couds mon passepoil sur mon assise.

Je couds l’autre partie sur l’assise en laissant ouvert un côté.

Je coupe l’excédent de mon passepoil (les fentes d’aisance). Je retourne ma housse.

Je peux alors positionner la housse sur l’assise.

Je mets le pouf à l’envers, et je coupe l’excédent de tissu tout autour du plateau.

Ce qui me donne juste avant d’agrafer :

Pour agrafer et bien arrondir l’assise, je tire la housse de façon à ce que le passepoil arrive au niveau du plateau supérieur.

Il ne reste plus qu’à terminer la couture du côté laissé ouvert, à la main avec une aiguille tordue (comme pour le fauteuil).

Enfin, je peux démonter une dernière fois les supports de pieds pour les mettre par-dessus le tissu, et ajouter des patins comme ceux du fauteuil cocktail.

Le pouf est terminé!

Le fauteuil et le pouf enfin réunis

5 réflexions au sujet de « Cocktail Tropical [4] »

  1. Quels talents !
    Je suis admirative !

    1. Merci!

  2. Superbe travail ! Merci d’avoir partagé.

    1. De rien!

  3. Cest fantastique, escuse moi pour ma francaise, tu fas unes coses precioses, merci

Laisser un commentaire