Couture

La Licorne Arc-en-Ciel

Au départ, je voulais continuer la publication des créas de feu-mon-second livre. Je devais rester dans le même thème avec un Dino tout simple à coudre. Finalement, ça ne s’est pas vraiment passé comme prévu. J’ai excavé le dino de sa corbeille, je l’ai regardé dans le blanc d’un œil et mon cerveau a commencé à échafauder quelques changements sur le patron.

Il se aussi trouve que j’avais acquis ce lot de petites pelotes de coton quelques jours auparavant…

Et voilà comment du dino, je suis passée à une licorne à la crinière arc-en-ciel.

Faisons connaissance avec la demoiselle:

Elle m’a donné pas mal de fil à retordre (j’ai la tristesse de vous dire qu’il existe un cimetière de licornes dans mon atelier) mais aujourd’hui, je la trouvais rayonnante au soleil.

Le Tuto:

Les fournitures :

  • du velours minky (ou minkee ça dépend des magasins) écru ou blanc.
  • un peu de cotonnade imprimée
  • du fil blanc
  • une aiguille machine pour tissu stretch
  • des cotons aux couleurs de l’arc-en-ciel
  • de la bourre
  • du coton à broder noir et rose pâle
  • 2 petits boutons ou 2 yeux de sécurité de 10 mm

Le patron tient sur 2 feuilles A4. Pour chaque pièce, il faut ajouter entre 0,5 et 1 cm pour la découpe. Pas la peine de tout découper d’un coup, je vous ai fait un tutoriel morceau par morceau.

J’ai fait attention à bien couper les morceaux dans le même sens du minky (il y a un sens où il est très doux et un autre où il est plus rêche). Ce que j’appelle le sens du tissu correspond à la direction dans lequel il est le plus doux.

La Tête

Les Yeux : 

Commencez par découper le patron de la tête. Épinglez-le sur le tissus en suivant le sens du tissu. Tracez le contour au crayon, ainsi que les différents repères. Faites un second morceau en symétrie en laissant l’espace nécessaire pour la découpe. Tracez les emplacements des yeux et des naseaux.

Ne découpez pas les pièces : tracez les cils au crayon sur l’envers.

Retournez votre ouvrage, brodez sur l’endroit en vous aidant du dessin sur l’envers avec le coton à broder noir.

Je n’ai pas positionné les yeux volontairement : ceux que j’ai sont des boutons, ils “ressortent” un peu trop si je les couds simplement sur le tissu, donc je les positionnerai à la fin, quand j’en serai au rembourrage et je pourrais les coudre ensemble pour les faire rentrer davantage. Si vous avez des yeux de sécurité, c’est le moment de les installer!

Ajoutez ensuite une petite broderie en rose pâle pour matérialiser les naseaux et découpez les pièces en laissant une marge pour la couture de 1 cm environ.

Découper le patron du corps, il est en 2 parties avec une petite languette à coller pour les réunir.

Épinglez sur le tissu plié en double. Tracez le contour au crayon et les différents repères.

Épinglez le côté “joue” de la tête, contre le côté cou du corps, jusqu’au premier repère de l’oreille. Sur la photo, c’est entre les 2 épingles à tête rouge. Cousez. Faites de même pour le second morceau.

La corne

Sur le patron, découpez la corne. Épinglez-la sur un morceau de cotonnade plié en 2.

Cousez au plus près du gabarit. Découpez ensuite à 5 mm du bord. Retournez la corne et garnissez-la de bourre sans forcer. Fermer provisoirement avec une épingle.

Les oreilles

Faites de même avec les oreilles :

Retournez les oreilles. Il n’est pas nécessaire de les garnir. Par contre, rapprochez le côté couture vers le bord sans couture et épinglez.

Placez l’oreille entre le morceau de la tête et celui du corps, faites des test pour l’orientation de l’oreille. Cousez jusqu’à la pointe.

Pour la seconde oreille, veillez à être le plus symétrique possible que ce soit au niveau de la longueur ou de l’orientation de l’oreille.

Une fois que les oreilles sont cousues, cousez tout le tour extérieur, du repère de la mâchoire au premier repère de la corne.

Coupez quelques petites fentes d’aisance le long du parcours.

Placer la corne

Positionnez la corne comme vous le souhaitez sur l’extérieur, puis cousez là sur l’intérieur, ne cousez pas au delà de la corne, c’est là que débutera la crinière. Laissez l’espace derrière ouvert.

Elle a l’air plutôt contente d’avoir une corne et des oreilles…

Le crinière

J’ai utilisé du coton à tricoter. Quand j’ai commencé à préparer la crinière, pour avoir une mesure constante, j’ai pris le premier truc sous la main : une bouteille d’eau d’1,5 l vide.

J’ai choisi la rainure la plus creuse : j’ai découpé un rectangle d’un côté et de l’autre côté, en face, j’ai mis un repère au feutre indélébile. Mon gabarit à crinière était prêt :

Pour l’utiliser, c’est tout simple: faites partir la laine du repère écrit sur la bouteille, faites 8 tours complets, revenez au repère, coupez le fil. Ensuite, par le rectangle, enfilez un autre morceau de laine (ici bleu) par dessous et faites un double nœud. Il ne reste qu’à couper tout l’écheveau au niveau du repère au feutre.

Faites 2 écheveaux de chaque couleur. Cousez-les à 0,5 cm du nœud bleu en utilisant un point très court. Ajoutez les écheveaux les uns au autres. Repassez plusieurs fois par la couture.

Épinglez la crinière entre les 2 morceaux du corps, à partir de la corne. Laissez bien les laines bleues à l’extérieur, de façon à ce que la couture des écheveaux soit invisible. Il ne faut pas qu’on puisse voir la couture pour faire le montage de la crinière.

Cousez tout le long du dos jusqu’au repère de la queue. Coupez les brins bleus au niveau des nœuds.

Le corps

La queue

Refaites un écheveau par couleur, mais cette fois, laissez les brins libres, sans nœud. A 2-3 cm d’une extrémité, faites plusieurs coutures avec un point très court, puis roulez la couture sur elle-même. N’hésitez pas à revenir sur la même couture plusieurs fois.

Cousez la queue entre les repères. Allez-y doucement, c’est assez épais, mais ça passe bien. Ne cousez pas au-delà du repère sur la croupe.

Les pattes

Épinglez, tracez et découpez les 2 pattes sur un tissu en double. Faites un exemplaire du ventre.

Cousez d’abord les pattes au ventre, en vous guidant avec les lettres repères.

Ensuite, cousez le ventre au corps en commençant par l’extrémité de la patte vers la partie pointue du ventre.

Fermez l’avant puis l’arrière.

Sur cette photo, l’avant est terminé

Ensuite, il ne reste plus que la partie entre les pattes avant et arrière à coudre.

Partez là aussi du bout d’une patte vers l’autre patte. Fermez complètement un côté.

Laissez une ouverture entre la patte arrière et le ventre de pas loin de 10 cm sur le second côté: c’est par là que vous pourrez retourner la licorne.

La licorne n’est pas encore finie : ses pattes ne sont pas encore fermées.

Les dessous des pattes

Au départ, je voulais les coudre à la machine, comme le reste, mais c’était vraiment trop petit, je n’étais pas du tout à l’aise. Si vous y arrivez, c’est bien. Sinon, c’est le moment d’attraper votre dé et votre aiguille!

Vous pouvez aussi simplement coudre le bas des pattes tout droit sans le dessous, mais c’est quand même moins joli à mon avis.

Une fois que les pattes sont terminées, procédez au rembourrage de la licorne. N’oubliez pas les yeux si ce sont des boutons : essayez de les rapprocher par l’intérieur avec un fil créant une tension entre les 2.

Si vous voulez qu’elle tienne bien debout, rembourrez bien entre le corps et les pattes, pour qu’elle ne s’affaisse pas. Elle a tendance à vouloir écarter les pattes, comme Bambi sur la glace.

Terminez la couture à la main, en point aussi invisible que possible. C’est terminé!

Bab la bricoleuse

Bricoleuse touche-à-tout & blogueuse DIY

Vous pourriez également aimer...

13 commentaires

  1. Laurence a dit :

    Je découvre ce post ce soir ( mais où donc étais-je passée ? ) et je ne vois aucun commentaire.
    Mais cette licorne est une pure merveille de conception et réalisation.
    Comment fais-tu pour “voir” le patron à réaliser ?
    J’en suis pétrie d’admiration ( je me répète, je l’ai déjà dit dans un autre commentaire )
    Je m’incline devant la détermination pour mener à bien ce projet et le temps passé.
    Bravo !

    1. Bab la bricoleuse a dit :

      Si je “voyais” le patron à réaliser, c’est clair que ce serait plus facile! J’avais un patron de base sur lequel j’avais déjà pas mal bossé (6 ou 7 moutures de réglages) en 2010. Ma technique qui vaut ce qu’elle vaut: je dessine le patron, ensuite je le scanne pour garder la trace, puis je le teste avec du tissu. Quand je l’ai en 3D, je vois ce qui est à changer: j’imprime, je modifie, je scanne…
      A la moitié de la licorne, je trouvais ça fastidieux de redessiner sur le scan précédent, j’ai donc installé Inkscape, un logiciel libre de dessin vectoriel. Ça me permet plus de liberté pour faire de jolies courbes, des mesures ou changer d’échelle. Il m’a fallu du temps pour le prendre en main, mais ça me permet en plus de faire de jolis pdf. Au final, je n’ai pas compté, mais il y avais bien une dizaine de licornes, même si pour certaines, je n’ai fait que la tête. Je me suis inspirée de photos de chevaux sur google, surtout pour la courbure du cou et de la mâchoire, c’est ça qui donne l’aspect chevalin.
      Merci d’avoir remarqué la détermination… 😉

  2. Laurence a dit :

    C’est bien ce que je disais, super détermination car dompter Inkscape c’est un sacré exploit en soi.
    Je reviens sur mon précédent commentaire maladroitement formulé. En fait je m’étonne que personne n’ai commenté ce bel ouvrage même si on n’est pas fan des licornes ;D
    Belle journée sous le soleil

    1. Bab la bricoleuse a dit :

      Je ne l’ai pas dompté, mais j’arrive à faire des trucs et sinon, j’essaie de prendre le temps d’aller plus loin. Parfois, je me dis: tu vois le temps que tu as passé à des bêtises? Oui, c’est vrai, j’aurais pu faire d’autres choses. Est-ce que ça m’aurait rendu plus heureuse? Pas sûr.

  3. Laurence a dit :

    ;-D , je me dis la même chose parfois ….

    1. Bab la bricoleuse a dit :

      Et puis j’oublie… 😀

  4. Claire a dit :

    Elle est vraiment choukinou cette licorne et je suis vraiment trop contente et reconnaissante que tu mettes ce patron en ligne! Ça me permettra d’enfin coudre des licornes à chevaucher pour mes élèves!!!! Merci merci!!!

    1. Bab la bricoleuse a dit :

      De rien, c’est fait pour!

  5. Marie-Aimée Férez a dit :

    Merci beaucoup pour ce tuto si bien expliqué. Du coup je me suis lancée, je débute en couture et j’ai pas mal galéré avec un tissu « peluche » elle est bien moins Jolie que la votre mais fait son petit effet.

    1. Bab la bricoleuse a dit :

      Bonjour, c’était un tutoriel compliqué à créer, mais j’adore ma 🦄. J’espère que la vôtre aura une longue vie aussi!

  6. PETREL a dit :

    Bonjour….suis une couturiere confirmée qui adore faire plaisir à ses petites nièces !! Merci pour ce pdf….je vais la réaliser !!
    Quelle taille a t elle lorsqu’elle est terminée ??

    1. Bab la bricoleuse a dit :

      Bonjour, désolée pour le retard dans la réponse, mais il me fallait être dans la même pièce que la licorne avec un mètre à portée de main. Elle mesure environ 25 cm de la base des sabots à l’extrémité de la corne.

      1. Petrel a dit :

        Merci beaucoup pour votre réponse…
        Je vais m’y mettre !!
        Cordialement

Laisser un commentaire