Masque en Tissu

Confection d’un masque anti-postillons

Mardi 7 Avril 2020 – Mise à jour

Cet article, que j’ai publié une première fois un peu à l’arrache m’a donné pas mal de soucis. Au moment de sa publication, la pandémie de Covid-19 venait de faire une entrée fracassante dans nos vies. Tout le monde voulait des masques et des gants pour se protéger. Les gens se ruaient sur le papier toilette quand il aurait fallu faire provision de savon.

Je suis soignante, j’exerce mon métier dans hôpital public. Porter un masque, je sais ce que c’est. Après avoir publié cet article, j’avoue, j’ai eu peur que les gens ne lisent pas les petites lignes et fassent n’importe quoi. J’avais l’impression que tout le monde en voulait un pour continuer sa vie comme avant… et ça, ce n’était pas possible.

Je savais pertinemment qu’il n’était pas efficace contre le Covid-19. Les masques chirurgicaux et FFP2 sont en matériaux intissés, je n’ai pas ça dans mon placard.

J’ai retiré l’article, je me suis donné le temps de réfléchir et de voir si les choses évoluaient un peu. Effectivement, il y a quelques jours, l’AFNOR a sorti ses recommandations sur la fabrication de masques barrière artisanaux. J’ai téléchargé le document, je l’ai lu attentivement. Je me suis aperçue que ce que j’avais fabriqué rentrait dans le cahier des charges comme masque barrière destiné au public. Il est utile pour les sorties autorisées et il le sera encore plus quand le confinement sera terminé.

Il ne protège pas du Covid-19. C’est la même chose pour les masques chirurgicaux pour les soignants : ils protègent surtout les patients de la contamination par le soignant.

Par contre, comme tout type de dispositif médical (parce que c’en est un), son efficacité dépend vraiment de l’usage qui en est fait. Si vous utilisez mal votre masque, vous risquez de le contaminer et donc de vous contaminer.

Une petite anecdote survenue en début de ce mois d’avril. Mon compagnon est allé faire les courses au supermarché. Deux couples d’un certain âge portant des masques chirurgicaux qui se connaissaient se sont croisés dans un rayon. Qu’ont-ils fait? Ils ont enlevé leurs masques, ils se sont fait la bise et ils se sont mis à discuter tranquillement… Des masques gâchés par des gens mal informés et le pire dans tout ça : une possible contamination, tout à fait évitable.

On ne porte pas un masque comme on met un cache-nez parce qu’il fait froid l’hiver…

Je vous rappelle donc les règles de port d’un masque :

Mettre le masque :

  • Se laver les mains.
  • Mettre le masque par les lanières en évitant de toucher le tissu, ajuster le masque au niveau du nez.
  • Se laver les mains
  • Ne plus toucher le masque: pas de tripotage!
  • Le porter 4 heures maximum, après, il est trop humide et devient un vrai bouillon de culture.

Retirer le masque :

  • Se laver les mains
  • Enlever le masque par les lanières en évitant de toucher le tissu, mettre le masque à laver
  • Se laver les mains

Pour résumer : c’est lavage des mains avant et après toute manipulation: un lavage des mains au savon ou une friction avec un gel hydroalcoolique: ça n’a pas d’importance. Le but, c’est d’éviter de contaminer le masque. Toucher son masque ou le porter avec le nez à l’extérieur, c’est comme ne pas en porter: il devient totalement inefficace.

Si vous avez envie de boire ou de manger quelque chose : pas question de se le coller sous le menton, en collier, sur le front ou en vrac au fond de sa poche. Trouvez une surface propre, à défaut, étalez un mouchoir en papier en le prenant par les coins, lavez-vous les mains, retirez le masque par les lanières en le posant côté intérieur vers le mouchoir. Lavez-vous les mains. Faites votre pause.

Après la pause, lavez-vous les mains, reprenez votre masque, jetez le mouchoir et relavez-vous les mains.

Laver à 60°C en machine (séparez les masques du reste du linge en les mettant dans un sac plastique si vous ne le lavez pas tout de suite). Je les lave avec mes torchons et serviettes : tout ce qui touche nos mains. Et je mets le tout à sécher dehors o

Pour en savoir plus, voici un article très intéressant pour faire le point sur le sujet controversé des masques.

Pour en revenir à ce masque, qui est quand même la raison d’être de cet article :

Je l’ai créé sur le modèle des masques chirurgicaux. Cette taille convient pour un adulte, n’hésitez pas à la modifier pour fabriquer des masques pour vos enfants. J’ai fait 3 plis, pour arriver à une hauteur finale d’environ 10 cm, vous pouvez en mettre 2 seulement.

Je ne pense pas qu’il soit utile d’y mettre une couche supplémentaire de filtration (certains jouent vraiment aux apprenti-sorciers à ce sujet). La belle saison arrive, avec juste 2 épaisseurs, il est déjà très chaud.

Pour le fabriquer il vous faudra :

  • 20 x 20 cm de cotonnade x2 (le lavage à 60° fera bien rétrécir les fibres, n’hésitez pas à ajouter 2 cm de chaque côté si c’est un masque d’homme)
  • 4 x 35 cm de cordonnet, ruban, biais… (qu’il est possible de remplacer par 2 x 18 cm d’élastique souple à mettre derrière les oreilles)
  • 30 cm de tortillon pour le jardin.

N’oubliez pas de le laver à 60°C avant la première utilisation.

Tout est dans la vidéo suivante :

Gardez vos distances, lavez-vous les mains souvent. Prenez soin de vous et de vos proches et restez à la maison!

A bientôt!

9 réflexions au sujet de « Masque en Tissu »

  1. Bonjour.
    Je souhaitais savoir si ce masque en tissus était réellement efficace.
    Un pharmacien m’a ri au nez , il y a 3 semaines, lorsqu’en plaisantant face au début de pénurie , j’ai lancé que j’allais faire atelier fabrication de masques avec mes élèves.

    1. Il n’est pas efficace pour se protéger efficacement du covid-19. Évidemment que non… Les masques chirurgicaux à usage unique sont à réserver aux soignants, qui sont en contact direct avec des malades (notamment les masques ffp2). Pour les particuliers, les gestes barrière : s’éloigner des gens, se laver les mains et rester chez soi sont les seuls gestes efficaces. Je dirais que ces masques aident à se rappeler ces règles.

  2. Toujours d aussi jolies vidéos, je suis fan depuis tellement d années 😊

  3. Bonjour !
    Merci pour ce tuto vidéo, il est bien détaillé pour la débutante que je suis . Et tu as bien fait d’appuyer sur le fait que ça ne remplace pas les gestes barrières.
    Je pense en faire quelques uns, ne serait-ce que pour prendre les transports en commun 😦
    Une question : le site AFNOR recommande de les faire sécher sous 2 h . Tu les passes en sèche linge ? Perso, je n’en ai pas. Ça va être le sèche cheveux…
    Bon courage

    1. Bonjour Sandra, je n’ai pas de sèche-linge donc je profite du soleil et ça sèche en moins de 2 heures, par contre, j’ouvre bien les plis pour que ça sèche plus vite. Le sèche-cheveux c’est une bonne idée, mais j’ai peur que tu les manipules trop et que ça soit contre-productif. L’idée, c’est quand même de les toucher le moins possible…

    2. Bonjour, vos masques sont vraiment très intéressant.. vous pourriez me dire où vous avez trouvé votre tissus, svp ? Car je n’arrive pas à en trouver des intéressants . En vous remerciant d’avance…

      1. J’achète mes tissus essentiellement dans un magasin indépendant près de chez moi. Je les collectionne depuis depuis des années, j’ai donc un choix assez important qui me permet de faire des associations intéressantes.

  4. Bonjour, ou avez vous trouvé vos jolis tissus ??
    Merci d’avance
    Virginie

    1. Bonsoir, un peu partout autour de chez moi. Je fréquente régulièrement les magasins de tissus pour avoir ma petite collection à la maison. Je fonctionne uniquement au coup de cœur.
      Ces tissus précisément : un magasin près de chez moi, il y a 2 ou 3 ans je crois.

Laisser un commentaire