Couture

Charlottes pour la Cuisine

Cousettes pour la maison [2]

Dans ma cuisine, j’ai un grand saladier en inox dans lequel on met toutes les pelures, les restes de nourriture, les fruits pourris avant de les porter au composteur dans le jardin. Grâce à lui, mes poubelles sentent toujours bon (enfin elles ne sentent rien) et sont peu nombreuses. Il n’y a jamais de trucs dégoulinants à en couler, bref, j’adore. Nous le vidons en moyenne une fois par jour, mais à la belle saison, il attire rapidement plein de petites bêtes volantes. Nous ne voulons pas non plus le fermer de manière hermétique: il faut qu’il respire!. J’ai donc fabriqué des petites charlottes en tissu qui empêchent les mouches d’approcher et qui laissent les pelures sécher tranquillement. Je les utilise aussi aux beaux jours pour protéger mes fruits ou les plats en train de refroidir.

Pour commencer, je mesure le diamètre de mon saladier.

Charlotte-a-saladier-04

J’ajoute au moins 6 cm, je divise par deux pour obtenir mon rayon.

Je fixe le tissu sur la table avec des morceaux de ruban de masquage en tendant bien.

Charlotte-a-saladier-05

Je trace avec un crayon à papier sur un compas le cercle sur mon tissu.

Charlotte-a-saladier-06

Je découpe et j’obtiens un grand cercle de tissu prêt à ourler.

Charlotte-a-saladier-07

Pour des bords nets, il faut un pied ourleur fin comme celui-ci:

Charlotte-a-saladier-10

Sur l’envers, je fais quelques points de couture au bord du tissu. Je retire le tissu de la machine. J’utilise les fils produits pour passer le tissu dans le pied.

Charlotte-a-saladier-08

Il faut que le tissu fasse une sorte de boucle vers le haut et s’assurer que cette boucle reste constante pendant la couture. C’est facile à dire, mais il faut un chouïa de pratique, surtout pour une couture en cercle comme celle-là.

Charlotte-a-saladier-09

Le jeu en vaut la chandelle parce que l’ourlet est très joli :

Charlotte-a-saladier-11

Pour terminer la charlotte, je pose ensuite un élastique à environ 2 cm du bord en utilisant un pied spécifique comme celui-ci :

Charlotte-a-saladier-12

Je fais une couture en zig-zag 3 points aussi large et aussi longue que possible, tout en tirant sur l’élastique (comme dans le coussin bonbon).

Charlotte-a-saladier-13

Je fais tout le tour et je finis en superposant l’élastique sur un centimètre et je coupe.

Des charlottes comme celles-ci j’en ai fait plusieurs. J’en ai fait une en nid d’abeille. Une fois humidifiée, je la pose sur le bol de robot le temps de la levée de la pâte à pizza. J’en ai aussi fait des plus petites quand j’offre des pots de confiture… C’est une créa toute bête que j’aime bien.

Charlotte-a-saladier-03

Bab la bricoleuse

Bricoleuse touche-à-tout & blogueuse DIY

Vous pourriez également aimer...

5 commentaires

  1. finition très chic par rapport à mon travail ! je couds un biais (pas si facile sur la toile enduite ) et je passe un élastique. Je vais essayer le pied ourleur.

    1. Bab la bricoleuse a dit :

      Je n’utilise pas de toile enduite parce que je n’aime pas ça. Je ne suis pas sûre que le pied ourleur fonctionne avec, c’est quand même très rigide (en plus des soucis de glisse).

  2. claude a dit :

    Un article et la découverte de deux pieds pour coudre : merci Bab ! reste à vor si ma machine de ans d’âge accepte ces pieds-là.

    1. Bab la bricoleuse a dit :

      Je ne connaissais pas non plus jusqu’à ce que j’achète un lot de pieds pour ma nouvelle machine. Finalement, il vont aussi sur mon ancienne Electrolux de 1983. Tout espoir n’est pas perdu…

  3. Une jolie découverte que ce blog J y suis venue par la recette de peinture à la craie que je compte tester rapidement
    BisouxDoux et à bientôt

Laisser un commentaire