Couture

Transferts sur Tissus Foncés

Je suis une quadrageekette qui adore les films de super-héros. Vu que je vis avec un nerd, ça ne me pose pas de problèmes au quotidien, au contraire.

J’ai décidé de me faire une petite créa en hommage aux Gardiens de la Galaxie, en reprenant le visuel de la cassette de Peter Quill pour faire une petite trousse de transport pour mon disque dur externe.

Pour cela, je me suis (re)mise aux transferts sur tissus. J’avais déjà essayé quand j’étais étudiante sur des tee-shirts et aussi pour une créa qui n’est jamais arrivée à ce blog. Bref, j’avais déjà un peu d’expérience en la matière avec les transferts pour tissus clairs.

Là, j’ai fait comme j’avais toujours fait:

  • J’ai choisi mon image
  • Je l’ai mise en miroir
  • J’ai découpé le motif puis placé sur le tissu, côté imprimé contre le tissu.
  • J’ai recouvert le transfert avec un morceau de papier sulfurisé puis j’ai repassé gentiment avec un fer sans vapeur puis tenté de retirer doucement la pellicule qui doit se décoller (dans le meilleur des cas, sinon, on repart avec le fer).

Voilà voilà… Y’avait juste un truc: ce n’était pas du transfert pour tissus clairs mais pour tissus foncés. Oups.

Au moment de la phase fixation au fer, j’ai senti qu’il y avait un souci… L’image ne se transférait pas, mais alors PAS DU TOUT.

transfert-tissu-01
transfert-tissu-01b

J’ai donc pris le temps de lire le mode d’emploi (il était temps!)

Sur les transferts pour tissus clairs, c’est le tissu qui fait le fond blanc pour laisser les couleurs s’exprimer.

Sur les transferts sur tissus foncés, ce n’est pas le cas. L’imprimante ne contient pas d’encre blanche. Les couleurs sont imprimées sur une sous-couche blanche qui elle sera fixée sur le tissu (elle est donc forcément en dessous) En plus, cette fois, il n’y a pas d’effet miroir à ajouter à la photo.

Donc, j’ai recommencé et j’ai fait un petit tuto en photos:

Fournitures :

  • Du papier transfert pour tissus foncés
  • Un ordinateur avec un logiciel photo
  • Une imprimante jet d’encre
  • Un fer à repasser qui peut fonctionner sans vapeur (pas la centrale vapeur!)
  • Un support pour le transfert : un morceau de tissu ou un tee-shirt…
  • Papier sulfurisé (papier cuisson)
  • Une paire de ciseaux

Choisir son image et modifier sa taille au besoin avec un logiciel photo : il faut que l’image puisse être imprimée sur un format A4.

La feuille de transfert comprend 2 faces : un face blanche sur laquelle on imprime et une face à carreaux (bleu ou rouge selon les fabricants).

Un petit truc si vous ne savez plus quel est le côté de la feuille qui est imprimé. Prenez une feuille de papier normal, écrivez “dessus” d’un côté et “dessous” de l’autre. Mettez-là dans l’imprimante dans le sens écrit sur la feuille. Imprimez un petit truc, même juste un mot ça suffit. Il vous suffit ensuite de vous fier à cette feuille pour placer la feuille de transfert. Si c’est imprimé sur la face “dessous”, c’est qu’il faut mettre la face blanche de la feuille de transfert dessous.

J’imprime donc mon image sur ma feuille de transfert:

transfert-tissu-02

Ici, j’ai imprimé mon motif 4 fois pour utiliser au maximum la feuille A4 dont je découpe un motif :

transfert-tissu-02b

Je décolle un coin de mon transfert…

transfert-tissu-03
transfert-tissu-04

… jusqu’à arriver au motif. 

transfert-tissu-05

Je ne vais pas jusqu’au bout, je remets les feuilles l’une sur l’autre. 

Je découpe ensuite mon motif : il ne faut plus qu’il reste de blanc autour.

J’ai fait un pré-décollage parce que le contour de mon motif est foncé : si je le fais au dernier moment, je risque d’abîmer la couche de transfert et de laisser apparaître du blanc.

transfert-tissu-06

Je décolle complètement le papier quadrillé de mon transfert:

transfert-tissu-07
transfert-tissu-08

Je place mon transfert sur mon tissu (attention à bien enlever les poils, les moumoutes et autres poussières du tissu avant. Je place un morceau de papier cuisson qui protégera à la fois le fer et le tissu. 

Je repasse tranquillement en glissant bien sur toute la surface. Ici, j’utilise un fer sans fil, que je dois donc remettre régulièrement sur sa base pour maintenir la chaleur et ça ne pose aucun souci.

De temps en temps, je vérifie la qualité du transfert : il est prêt quand le relief du tissu apparaît à nouveau :

transfert-tissu-11
transfert-tissu-10

Ne pas trop insister non plus pour ne pas brûler le transfert : tout est question de dosage.

Une petite comparaison avec le transfert pour tissus clairs :

transfert-tissu-20

La pochette :

J’ai longtemps hésité pour le tissu de doublure : je voulais un motif 70-80’s et je n’ai pas trouvé ce que je voulais. J’ai choisi ce motif qui reprenait les couleurs de la cassette.

Je n’ai pas fait de tuto pour cette partie, juste quelques photos en cours de fabrication :

J’ai ajouté un morceau de créamousse dans la doublure pour rendre la trousse antichoc.

transfert-tissu-15

Après tout, cette trousse aura pour mission de protéger le disque dur externe ou je stocke toutes les photos de ce blog (= la prunelle de mes yeux).

transfert-tissu-19b
transfert-tissu-19
Hello Peter!
transfert-tissu-18
transfert-tissu-16
transfert-tissu-17

Bab la bricoleuse

Bricoleuse touche-à-tout & blogueuse DIY

Vous pourriez également aimer...

3 commentaires

  1. J’adore l’idée du transfert de la K7, elle super belle.

    1. Bab la bricoleuse a dit :

      Merci, j’adore ce visuel, ça faisait longtemps que je cherchais comment l’utiliser

  2. BOUQUARD gigi a dit :

    bonjour bab, merci pour ce tuto transfert image et je me marre sur tes commentaires!!C’est du vécu et çà nous évite de faire des catas😱😱bien cdt gigi en Provence

Laisser un commentaire