Mon nouveau Coin Couture [2]

Voilà déjà un an que j’ai installé mon coin couture sous le velux de la mezzanine. Depuis, j’ai étendu mon territoire…

Mon compagnon m’a ouvert une session sur son ordinateur en échange d’une Xbox dans le salon. Comme ça, j’ai un vrai poste informatique à l’ancienne avec 2 écrans plus confortable que mon ordinateur portable.

Je manquais quand même un peu de place pour tous mes machins de couture. J’ai réfléchi pendant plusieurs semaines à fabriquer une desserte, mais je n’avais pas envie d’un truc lourd en bois avec des roulettes.

J’ai choisi une option plus simple : je suis allée chez Ikea et je suis revenue, entre autres, avec une jolie desserte RÅSKOG blanche. Je suis restée un long moment devant leurs panneaux perforés SKÅDIS, mais je manque de surface verticale où les placer dans la mezzanine près de mon bureau. A la place, j’ai pris 3 de leurs accessoires, 4 boutons à visser et quelques cache-pots blancs.

RÅSKOG ikea – DR

Après avoir monté ma desserte, j’ai commencé par fixer mes boutons (BÄNGBULA) à la place des fixations des paniers sur les 2 étages supérieurs. Je n’ai été limitée que par le fait que je n’ai pas trouvé le dernier boulon à la bonne longueur et qui passait dans le trou! Au final, je n’en ai mis que 3, mais je suis sûre que je trouverais une petite place au dernier ailleurs dans la maison.

nouveau-coin-couture-01
nouveau-coin-couture-27

J’ai testé les différents accessoires SKÅDIS que j’avais pris en plus:

nouveau-coin-couture-13

Pour les 5 petits crochets simples, ils s’accrochaient plutôt bien sur le rebord de la desserte, mais ils n’étaient pas stables. Fallait-il percer la desserte pour que les crochets se fixent dedans? Cette idée ne m’emballait pas vraiment, je ne voulais pas faire de modifications définitives. Il fallait quelque chose qui stabilise le crochet, un truc facile à faire et joli si possible.

J’ai donc réalisé ces petites choses-là :

nouveau-coin-couture-02

Ce sont des petits disques de pâte auto-durcissante dans lequel s’enfonce l’arrière du crochet.

Les crochets sont plus stables ainsi et, si l’envie, m’en prenait, je pourrais les fixer plus durablement avec un point de colle à chaud ou pourquoi pas avec un aimant.

nouveau-coin-couture-10

L’accessoire suivant était le porte-rouleau.

nouveau-coin-couture-15

Là encore les crochets trop mobiles faisaient que le tout était trop facile à démonter. Il fallait trouver un moyen de rassembler les côtés. Il a suffi d’une tige de bois (type tourillon lisse) et de 2 crochets à armoires blancs. J’ai fixé une crochet à chaque extrémité de la tige (après l’avoir percée avec un forêt très fin) et j’ai agrandi légèrement l’ouverture des crochets avec une pince. Comme ça, la tige se clipse sur le porte-rouleau et le maintien fermé. C’est en plus l’occasion d’y fixer autre chose.

nouveau-coin-couture-09

Le dernier accessoire était le lot de 2 crochets longs.

nouveau-coin-couture-16

J’ai mis des petits palets et j’ai fabriqué une poche en simili-cuir pour les maintenir ensemble. Ce que j’aime avec le simili-cuir, c’est qu’il m’oblige à me creuser à la tête et à simplifier au maximum pour limiter les sur-épaisseurs de couture.

nouveau-coin-couture-11

Une fois que j’avais trouvé mon modèle de panier, je l’ai décliné sur 2 autres petits vides-poches accrochés à une tige en bois entre 2 crochets. Il ne me restait pas beaucoup de simili-cuir, autant le finir…

nouveau-coin-couture-14
nouveau-coin-couture-08

Puisque j’étais branchée tige et crochet ce jour-là, j’ai réalisé 2 autres petites bricoles. Pour faire de la place sur mon bureau, j’ai créé un support pour cône mural. J’en ai fait une première version :

nouveau-coin-couture-12

Après l’avoir installée, j’ai réalisé que j’avais fait une erreur : pourquoi mettre une tige en plus pour mettre un crochet alors que je pouvais mettre un crochet directement dans la poutre? J’ai rectifié le tir :

nouveau-coin-couture-12

J’ai aussi réalisé un mini support à pistolet à colle, à accrocher au mur quand il ne sert pas.

nouveau-coin-couture-28

Pour finir, encore quelques photos de mon coin couture, avec le petit frère du fauteuil patchwork et notre poste informatique.

Note : Je précise que cet article n’est pas sponsorisé par Ikéa 😉

Laisser un commentaire