La Peinture à la Craie

Il faut l’avouer, avec ma grande pause bloguesque, j’ai perdu le fil des trucs et astuces qui foisonnent sur internet et sur Pinterest. Je rattrape mon retard ces dernières semaines. 

Comme j’ai aimé faire l’article sur la teinte à la rouille, j’ai décidé de pousser un peu vers la peinture à la craie ou Chalk Paint. J’ai lu attentivement les recettes trouvées outre-atlantique. Il y a pléthore de recettes pour copier une célèbre marque de là-bas. En Amérique, on se donne beaucoup de mal pour donner un aspect vieilli et français

Outils de dosage à l’américaine

Les mesures étaient données originalement en mesures US: en cups (tasses) et tablespoons

  • Pour les cups, les petits pots de crème au four d’une célèbre marque française font 1/2 cup (environ 120 ml) jusqu’au bourrelet.
  • Pour les Tablespoons, la mesure correspond tout simplement à une cuillère à soupe, mais c’est plus pratique avec un jeu de cuillères pour avoir la 1/2 mesure.

La recette au Plâtre de Paris

Le plâtre de Paris est un plâtre fin et blanc, facile à trouver au rayon des mortiers dans les magasins de bricolage.

La recette

  • 1 tasse  de peinture acrylique (= 240 ml)
  • 2,5 cuillères à soupe (rases) de Plâtre de Paris (soit 37,5 ml)
  • 1,5 cuillère à soupe d’eau froide (soit 22,5 ml)

Comme peinture, j’ai utilisé une peinture monocouche satinée de marque distributeur de couleur « violet impérial ». 

J’ai essayé de respecter les proportions au mieux, mais en toute petite quantité pour les tests. (J’ai peut-être forcé sur le plâtre par rapport à la peinture, mais c’est intéressant de bien voir le changement de couleur)

J’ai délayé le plâtre dans l’eau froide, puis j’ai ajouté la peinture acrylique. 

Il existe d’autres recettes du même style avec du mortier fin (une tasse de peinture, 2 cuillères à soupe de mortier fin, 1 cuillère à soupe d’eau) que je n’ai pas jugé utile de tester. 

Le résultat

Cette recette éclaircit clairement la peinture. Elle est agréable à étaler au pinceau, car elle est bien crémeuse. 

Cette particularité ne résiste malheureusement pas au temps : avec l’air le plâtre durci, notamment sur les bords du pot et forme des grumeaux. 

La recette au Bicarbonate de sodium

J’étais un peu perplexe par rapport à cette recette : pourquoi du bicarbonate? 

la recette

  • 1 tasse de peinture acrylique
  • 1/2 tasse de bicarbonate de sodium alimentaire classique
  • 3 cuillères à soupe d’eau

J’ai délayé le bicarbonate dans l’eau puis j’ai ajouté la peinture. Avec le recul, je pense que j’aurais dû laisser le bicarbonate fondre davantage avant de le mélanger à la peinture.

Le résultat

A la différence du plâtre, le bicarbonate n’éclaircit pas la peinture. Cette recette s’étale aussi très bien. 

Comparaison des 2 recettes : 

Au cours du séchage, à la première couche, on voit tout de suite que la recette au plâtre éclaircit énormément, par rapport à celle au bicarbonate. 

J’ai refait une seconde couche après séchage de la première et léger ponçage (j’ai utilisé des morceaux de cageot comme support, un bois très brut)

Après séchage, la couche d’acrylique est fine et satinée. Les veines du bois sont visibles.

Pour la peinture au plâtre, entre les 2 couches, des petits grumeaux se sont formés. Avec un léger ponçage, les grumeaux de plâtre réapparaissent, blancs. Par contre, la peinture est cette fois parfaitement mate. Le plâtre ajoute de la densité. Les veines du bois disparaissent. 

Pour la peinture au bicarbonate, en 2 couches, on voit que le bicarbonate a apporté de la densité et surtout l’impression qu’il a formé des bulles dans la peinture en lui donnant un fini légèrement grumeleux. Peut-être faut-il mélanger plus longuement le bicarbonate avec l’eau pour qu’il fonde davantage?

AcryliqueAu PlâtreAu Bicarbonate
Couleur+ claireidem
Brillancesatinéematemate
Viscositéliquidecrémeusecrémeuse
Aspectlisselégèrement grumeleuxgrumeleux
Ponçagepoussière ++difficile

En conclusion, ces deux recettes apportent de l’épaisseur à la peinture tout en restant faciles à appliquer, ainsi qu’un fini mat. Pour les couleurs claires, la peinture au plâtre donne un très joli fini utilisé dans cet article.

4 commentaires Ajouter un commentaire

  1. Mimi dit :

    Vraiment très intéressant merci

    1. Bab la bricoleuse dit :

      Merci! 😉

  2. dominique bonvoisin dit :

    la peinture à la craie est d’origine française, elle était faite avec le calcaire qui faisait les craies pour les écoles.

    1. Bab la bricoleuse dit :

      Merci pour le renseignement… je vis dans une région où le granite est roi alors la craie…

Laisser un commentaire