Publié le 91 commentaires

Le Plaid Pixels [1]

L’autre jour, en feuilletant un vieux magazine dans une salle d’attente, je suis tombée sur ça:

plaid-pixels-02

Moi, j’adore… ça comble la bricoleuse colorophile ainsi que la geekette qui vivent en moi (non, je ne suis pas schizo!)…  mais vu qu’il vaut plus cher que ma voiture, je vais plutôt garder le mien.

Par contre, comme le plaid Multicolore commence à faire son âge…  il faut dire aussi que  j’ai eu une  mauvaise intuition en le doublant avec de  la chenille à poils longs : y’a des tas de petits bouts de fils de toutes les couleurs qui s’accrochent aux poils du tissu. Sur mon paillasson devant la maison, ça m’agace moins (ça ne fait pas ça chez vous?)

Le truc avec le plaid multicolore, c’était de reprendre les restes de tissus, afin de faire un sort à ma réserve, Ça faisait longtemps que j’avais envie de recommencer l’expérience, mais je ne savais pas comment associer les couleurs. Cet imprimé de tissu me semble donc idéal… à refaire à ma sauce!

plaid-pixels-01

Me voici donc avec mes morceaux de tissus… Je ne connais rien au patchwork, je ne me suis franchement jamais intéressée à la technique. Par contre, j’ai déjà raté ce genre de fabrication, donc pas question de faire l’impasse sur le traçage. J’ai commencé par faire un gabarit de 10x10cm en plastique assez épais. Sur l’envers de chaque morceau de tissu, j’ai tracé le contour de ce carré.

Ensuite, je me suis amusée (longuement) avec un logiciel de retouche photo : j’ai scanné chacune de mes couleurs de tissu et j’ai fait l’assemblage théorique de mes morceaux. Vous allez peut-être me dire que c’était sûrement plus simple de le faire en vrai, mais 225 morceaux à assembler sur le sol, c’est compliqué! Là, j’ai fait le plan et j’ai coupé les morceaux nécessaires après…

plaid-pixels-04

Tous les tissus sont unis, ce sont des cotonnades à une exception près, puisque certains morceaux gris foncés sont en fait dans le velours qui recouvre le canapé. J’aime bien l’idée du rappel de couleurs ainsi que le toucher différent que ça apportera au plaid.

Ensuite, il n’y a plus qu’à découper, tracer les morceaux, puis ligne par ligne de les assembler en suivant le schéma…

Et la photo finale? elle est où?

Et bien non, je ne l’ai pas encore fini… je n’en suis encore qu’à la ligne 9…

(A suivre…)

Publié le Un commentaire

Edredon Bicolore

J’ai terminé mon plaid en tissu la semaine dernière, mais ce n’était pas ma première expérience de ce genre.

En 2002, alors que j’étais au chômage, j’ai entrepris de tricoter un édredon avec tous les restes de laines accumulés par ma maman au cours des années. C’était économique mais c’était aussi un travail de très longue haleine,  parfait pour me vider la tête.
J’ai commencé par séparer les laines en couleurs chaudes et couleurs froides.

J’ai créé un motif avec 4 carreaux et 3 couleurs:

edredon-01
A chaque fois, le motif comprend un carreau uni et 3 carreaux avec des rayures différentes, placés en alternance dans un sens puis dans l’autre.Il n’y avait plus qu’à répéter le motif en choisissant les couleurs.

edredon-02.jpg

 

 

J’ai ensuite cousu tous les carreaux ensemble et je les ai remplis de kapok individuellement.

edredon-03

edredon-04

edredon-05

Je l’ai offert à mes parents – à leur grande surprise – pour la fête des mères.
Ma mère a ajouté un rang de carreaux unis tout autour, pour qu’il fasse la largeur d’un lit, parce que moi, je n’avais plus le temps, j’avais retrouvé du boulot…

Publié le 4 commentaires

Le Plaid Multicolore

Que faire quand on a des tas de petits morceaux de tissus dépareillés et que l’on veut faire de la place dans ses placards?

Le tissu, ça peut toujours servir… mais quand on en stocke une vingtaine de kilos comme moi, ça finit par prendre beaucoup de place. C’est pour cela que j’ai décidé de liquider les petits morceaux colorés en un grand plaid….

plaid-01

Pour cela, j’ai tracé des bandes sur le tissu avec une longue règle en aluminium  de 6cm de large. J’ai découpé à 1 cm à l’extérieur de ces traits. J’ai trié les morceaux par couleurs : rouges, roses, jaunes, orangés, bleus, verts, violets et j’ai viré les couleurs qui n’allaient nulle part. J’ai cousu les petits morceaux bout-à-bout, par couleur, pour donner une longue bande de 150cm environ.

Ensuite, j’ai cousu les bandes côte-à-côte  selon les traits marqués, afin d’avoir toujours des bandes de 6 cm de large. Je n’ai jamais dépassé 50 cm de large. Après, j’ai peut-être fait une bêtise : j’ai voulu doubler les bandes avec un grand morceau de flanelle, ce qui a un peu déformé l’ensemble. Il m’a fallu beaucoup de temps, parce que j’ai cousu cette doublure par de grands zigzags de toutes les couleurs tous les 1 à 2cm. Au final, je trouve que ça crée un homogénéité, et ça donne en plus un aspect “boutis”.

plaid-02

 

Au final, j’avais 3 grandes bandes de 50cm que j’ai cousues ensemble pour terminer le dessus du plaid… et j’ai utilisé pas loin de 4 kilos de tissus!

L’autre face est un plaid du commerce acheté en solde en chenille large. La couleur n’est pas vraiment assortie, mais il est vraiment bien chaud.

plaid-03

 

J’ai placé les deux morceaux l’un sur l’autre, je les ai épinglés, piqués en zigzag tout autour, puis, j’ai fait un biais (qui n’est pas en biais) avec des restes de tissus plus fins de toutes les couleurs (en utilisant aussi la règle de 6 cm de large pour les mesurer!).

plaid-04