Cocktail Tropical [3]

Et si je fabriquais un petit compagnon pour mon fauteuil cocktail? Pouf! le voilà!

J’étais restée sur ma faim avec ma dernière re-création. Il manquait un truc. J’ai laissé passer quelques jours et l’idée d’un pouf a fait son chemin.

Ça tombe bien, j’adore les créas bois-tissu!

Partie 1 : Un pouf en bois

La conception

Je vais créer le pouf de A à Z, mais d’abord, il faut que je réfléchisse à l’allure que je veux lui donner. Pour l’assortir au fauteuil cocktail, il faut qu’il en reprenne certaines caractéristiques.

La plus évidente, c’est le tissu : ça tombe bien, il m’en reste pas mal.

Ensuite, il y a les pieds compas (ou fuseau). J’en ai un jeu de 4 dans ma réserve. Ils sont moins élancés que ceux du fauteuil, car plus courts, mais l’idée est là.

L’inclinaison du pied, qui m’a posé problème dans un premier temps, a finalement été très simple à résoudre avec des supports adaptés.

Les formes du fauteuil sont arrondies et affinées vers le bas, ça ne sera pas compliqué à appliquer au pouf. Je vais lui donner une allure de tam-tam.

Pour que le pouf soit adapté au fauteuil cocktail, il faut que je trouve la bonne hauteur. Le siège du fauteuil est incliné, je coupe donc la poire en 2 et je décide que la hauteur maximale sera de 36 cm (ce qui est la hauteur de l’assise à mi-profondeur).

Ensuite, je fais appel aux maths pour trouver certaines mesures que je ne peux pas inventer et c’est parti…

Les fournitures

  • 4 pieds type compas de 15 cm
  • 4 supports à pieds avec une inclinaison de 10° (ici par exemple)
  • 1 mousse prédécoupée pour galette de chaise, diamètre 38 cm
  • 1 tasseau de section carrée de 2,5 x 2,5 cm de côté
  • 1 plaque de médium de 10 mm d’épaisseur  de 40 cm x 80 cm
  • 16 vis 4/40
  • 8 vis 4/10
  • de l’ouatine
  • de la sangle en jute (au moins 2 mètres)
  • du tissu

Fabriquer la structure du pouf

Sur ma planche de 40 cm x 80 cm, je trace quelques mesures comme sur le schéma ci-dessous.

Les dimensions correspondent aux diamètres des cercles

Pour trouver les centres de mes cercles, je trace d’abord les diagonales (à 40 cm) puis je rajoute les médianes: chacun de mes cercles doit être tracé en 8 parts égales, comme un gâteau!

 Je découpe mes 3 cercles à la scie sauteuse:

Le cercle creux servira pour l’assise et le cercle plein servira pour le fond.

Pour faire les montants, je vais couper 8 morceaux de tasseaux à une longueur de 13 cm et à une inclinaison de 10° à chaque extrémité. Comme j’aime bien me simplifier la vie j’ai fait une petite cale coupée à 10° que j’ai fixée sur ma scie à onglet (elle aussi à 10°) avec un serre-joint. Je n’ai plus qu’à placer mon tasseau, c’est directement la bonne longueur.

 Je perce mon cercle plein sur les 8 traits à 2 cm du bord avec un foret-fraise.

 Je fais ressortir une vis (4/40), je la place au centre du tasseau et je visse. Il reste un petit espace de 5 mm environ avec le bord.

 Je fais de même avec les 7 autres tasseaux.

Les tasseaux ressortent bien vers l’extérieur, tout va bien. Je place alors mon assise: je fais comme pour le plateau précédent. Je trace à 2,5 cm, je perce, je visse au cœur de mon tasseau.

Poser les supports de pieds

Je retourne mon ouvrage, je vais utiliser les vis posées précédemment pour fixer mes supports de pieds. Je dévisse, je place mon support et je revisse.

Le support est posé. J’ai un souci : le pas de vis ne passera pas à travers ma planche de médium.  Je perce avec un foret plus fin  (taille 6) à travers mon support (en faisant attention à ne pas l’abîmer) et en inclinant légèrement comme le sera le pied. 

Dans un second temps, je démonte et je repasse un foret plus gros. 

Une fois que je suis sûre que le pied passe bien, je fixe le tout, cette fois avec des vis 4/10 pour les fixations du même côté. 

Les pieds sont prêts à être installés. 

La mise en beauté des pieds

Les pieds sont pour l’instant de couleur claire: je vais devoir les teinter pour être en accord avec les pieds du fauteuil cocktail. En ponçant les pieds de celui-ci, il s’était avéré qu’ils étaient faits dans un bois naturellement ambré. Ce n’est pas le cas ici: je dois trouver une teinte qui ressemble. Acheter un bidon de teinte pour 4 pieds, c’est un peu exagéré… Je vais donc tenter une autre approche. Je fais un thé hyper fort avec 8 sachets de thé noir et je l’applique au pinceau.

Visiblement, ça fonctionne bien, mais en séchant la teinte devient beaucoup plus claire. Je pourrais faire du thé beaucoup plus fort, mais je ne suis pas pressée. J’utilise celui que j’ai en faisant plusieurs couches (une bonne dizaine) Quand la teinte me paraît assez dense, je fixe le tout avec de l’huile pour meuble.

En ce qui concerne le bois, tout est prêt. Il est temps de passer à la seconde partie: la couture et les finitions.

(A suivre…)

Laisser un commentaire