J’ai une araignée au plafond et autres petites histoires en tube

Il y a une pièce que j’aime particulièrement dans ma maison et pourtant, j’essaie d’y passer le moins de temps possible: mon arrière-cuisine.

J’ai essayé d’utiliser au maximum le moindre espace, afin d’en faire une pièce petite, certes, mais si pratique qu’elle est indispensable à  la maison.

Parmi ses nombreuses fonctions, celle de buanderie est essentielle. Je n’ai pas de sèche-linge et je n’en veux pas. En Normandie, il est difficile de sécher le linge dehors pendant une grande partie de l’année.  J’ai dû trouver des petites solutions pour sécher correctement et assez rapidement tout mon linge sans me laisser envahir.

J’avais acheté chez Ikéa 3 araignées de séchage.  A la belle saison, c’était bien pratique, je les accrochais dehors et je pouvais sécher facilement toutes les petites pièces,  mais aussi les rentrer rapidement en cas de pluie. Quand l’hiver est venu, je n’avais plus trop de place dans ma buanderie de fortune.

C’est là que j’ai eu une première idée… Il n’y avait plus de place dans mon arrière cuisine, hormis cet espace vide entre le plan de travail et mon plafond.

Comment y mettre mon araignée?

La solution s’est imposée d’elle-même : il me fallait une poulie. Sachant que je vis dans une maison récente, mon plafond est en BA 13: rien de plus simple à percer.

Le matériel à été facile à trouver en magasin de bricolage:

  • Un sachet d’anneaux à installer sur une cheville molly (le nom officiel est : piton à collerette à boulonner)
  • Une petite poulie à fixer avec une cheville molly au plafond.
  • Une bobine de ficelle nylon
  • Un arrêt pour store (de recup’ pour moi)
  • Un mousqueton

J’ai fixé une extrémité de la ficelle au mousqueton (j’ai légèrement brûlé le bout de la ficelle pour qu’elle ne s’effiloche pas). Je l’ai ensuite passée dans la poulie puis dans l’anneau au mur qui permet de réaliser l’angle (j’aurais pu y mettre une autre poulie). J’ai laissé filer la ficelle et le mousqueton de façon à être à une hauteur confortable pour garnir mes araignées. J’ai coupé la ficelle auprès de mon arrêt de store et je l’ai fixée. L’araignée ne pourra jamais tomber plus bas qu’en position optimale.

histoires-de-tubes-07
le système de poulie de bas en haut

J’étais ravie de ma petite idée. Ça fonctionnait bien, la proximité du plafond permettant un séchage rapide => l’air chaud monte.

Malheureusement, je ne pouvais en mettre qu’une… J’ai eu une seconde idée, que même les designers suédois n’avaient pas eu. Et si j’attachais mes araignées les unes aux autres?

Ils n’ont peut-être pas eu l’idée, mais ils ont créé un modèle facile à modifier avec peu de choses:

  • une piton à collerette à boulonner
  • 2 rondelles
  • un écrou adapté

Désormais mes araignées sont accrochées les unes aux autres: gain de place à l’intérieur, mais aussi pour le séchage à l’extérieur.

Petites histoires de tubes (et de gouttières).

Je suis toujours à la recherche de petites choses pratiques pour les rangements un peu casse-bonbon.

J’ai investi dans un nettoyeur vapeur, super pratique pour faire le ménage sans produit. J’ai installé le mien sous l’évier, avec une caisse remplie d’accessoires, comme les bonnettes (faites maison: un bon moyen de recycler les serviettes de bain usagées). Les 2 tubes qui composent le manche m’agaçaient prodigieusement: ils roulaient dès que je bougeais le nettoyeur ou la caisse.

Je suis allée au rayon gouttière PVC de mon magasin et j’ai pris une descente de gouttière couleur grise diamètre 50 mm et les fixations qui vont avec.

Les tuyaux se coupent simplement avec une scie à métaux. J’ai coupé 2 morceaux un peu plus court que mes tuyaux, de façon à toujours pouvoir attraper les tuyaux facilement. Il ne restait plus qu’à fixer les supports dans mon placard.

histoires-de-tubes-09.jpg

Le tuyau de l’aspirateur faisait aussi des siennes  dans un autre placard:

histoires-de-tubes-11

Dans le même genre, Maieh est un grand amateur d’eau gazéifiée. La cartouche supplémentaire, pleine et plutôt lourde roulait aussi dans le placard. Pas besoin de tube (le diamètre de la cartouche est trop grand), mais 2 supports de gouttières suffiront, surtout à un endroit inutilisé (ici en haut du placard sous mon évier)

histoires-de-tubes-08

J’ai aussi trouvé une place dans mon dressing pour mon lisseur, dans le même coin que mon présentoir à bijoux. Je ne le branche que quand j’en ai besoin et j’ai d’ailleurs mis un petit crochet pour garder le fil à l’intérieur de la penderie quand la porte est fermée.

J’adore ces petits riens qui facilitent la vie!

Laisser un commentaire