Aménagement en sous-pente [2]

Installer des placards sous les combles : partie 2.

J’ai installé le mur de mon placard dans la première partie. Voici la deuxième partie:

Installation du rail supérieur.

Fournitures :

  • Un jeu de portes coulissantes spécial combles (120 cm de hauteur) avec leurs rails.
  • des supports adaptés (compter environ un support tous les 50 cm soit 3 pour 120 cm de large)
  • un niveau laser
  • une planche de médium de 10 mm d’épaisseur (120x30cm)
  • un petit morceau de tasseau d’environ 20 cm
  • des chevilles molly (pour BA 13)
  • des chevilles pour matériaux pleins
  • des petits boulons avec leurs écrous et les rondelles qui vont avec.

Dans l’article précédent, je n’ai pas expliqué que j’avais fait un second morceau de mur pour fermer l’espace de mon placard, pour qu’il ne fasse plus que 120 cm de large, comme les rails de mes portes coulissantes. 

Je vais camoufler la partie vide au-dessus de mon rail avec une planche de médium de 10 mm d’épaisseur qui sera fixée bord à bord avec les 2 murs, de façon à faire quelque chose de très lisse d’un côté à l’autre.

Je fixe donc mes supports (fig. 1) sur les rails (en perçant les rails et les supports et en mettant des petits boulons avec leurs écrous) à 10 mm du bord antérieur (fig. 2). Je place les 2 supports à environ 15 cm des bords extérieurs, et le dernier au milieu.

Là, il est temps de ressortir le niveau laser et de l’installer sur le mur d’en face. Je choisis une hauteur pour mon rail et j’essaie de trouver une bonne position pour les 2 supports extérieurs  (fig. 3 & 4). Le troisième n’est là qu’en renfort, sa position sera déterminée en fonction des 2 autres.

Je positionne les repères pour les trous de mes supports (si j’ai de la chance, je ne tombe pas sur un rail de la cloison…). Je perce et j’installe mes chevilles Molly. J’installe mes supports et je vérifie que mon rail est bien de niveau. Une fois que c’est bon, je peux installer le 3ème support.

Je vais installer ma planche de médium de coffrage avec 3 points de fixation: 2 petits tasseaux installés sur les murs latéraux et un 3ème point sur le support du milieu. Cette fois, je perce le béton cellulaire, j’y mets des chevilles pour cloison pleine (fig. 5).

Doucement avec le marteau, le béton cellulaire est assez fragile…J’installe un petit morceau de tasseau découpé, à 1 cm en retrait du bord de mon mur (fig. 6).

Pour trouver la bonne mesure de ma planche de médium: je commence par la couper à la longueur de mes rails (ici: 119 cm).

Ensuite, je faire une coupe à 45° tout le long. Ce n’est qu’à partir de là que je mesure la largeur de mon espace vide et que je coupe ma planche de médium à la bonne dimension (la pente n’est peut être pas égale partout).

Comme il y un un tout petit espace entre le rail et la planche, j’ai peint mon médium avec 2 couches de peintures , au moins sur la tranche, et j’ai pré-collé du ruban de masquage sur le rail, avant d’installer ma planche de médium (fig. 7)

Ensuite, je mets un peu de colle au pistolet (colle pour les plinthes) tout le long de l’espace entre la planche et la sous-pente, histoire de faire un premier comblement. Cette colle est assez dure et sèche rapidement. Je pourrais enduire le lendemain plus proprement avec de l’enduit à reboucher.

Enduit, ponçage, peinture… Et là, mon placard intégré est magnifique, on croirait qu’il a toujours été là!

Dans le prochain épisode, j’installe les caissons à l’intérieur.

À suivre

Laisser un commentaire