Duvet Bleu

Souvent femme varie… ce n’est pas moi qui le dit, c’est la sagesse populaire. Elle n’a pas tout à fait tort.e m’étais creusé la tête, j’avais fait des tas d’essais mais ça ne collait pas.

Parfois, il suffit juste de repartir à zéro et de simplifier les choses pour arriver à ce qu’on veut.
C’est le cas ici.
J’ai d’abord trouvé un joli polyester moiré, ça, c’était la partie facile. J’ai donc cousu une housse sur mon vieux morceau de couette, terminée à la main.

Ensuite, j’ai voulu trouver des tas de jolis boutons très simples, mais les boutons, c’est assez cher surtout quand il en faut beaucoup. Je n’ai rien trouvé dans mes prix à Paris. Finalement la providence m’a mis face à un micro-stock de boutons sur cartonnettes près de chez moi. Inutile de chercher, j’ai pris tous ceux qui me semblaient « utilisables ».
Je me suis retrouvée avec presque une centaine de boutons blancs (style chemise) de 4 tailles différentes.
Je me suis amusée à les coudre, un sur l’envers, un sur l’endroit avec un joli fil argenté (trouvé dans le même lot de mercerie), de manière aléatoire (pas envie de mesurer!)

duvet-bleu-03

Mais comme le printemps, même s’il traîne des pieds, va bien finir par arriver, il fallait trouver un moyen de stocker ce mini-duvet jusqu’à l’hiver prochain.
J’avais ces grosses perles plates transparentes: le trou était bien trop fin pour que je puisse les utiliser telles quelles. C’est pour ça que j’ai fait deux trous à la perceuse.
Ensuite, j’ai cousu des passants là où je le jugeais nécessaire.

duvet-bleu-01

Il n’y a plus qu’a le plier en 2 et le rouler pour le ranger. Cerise sur le gâteau, quand il est tout enroulé, ça me donne un petit coussin sympathique pour quand je veux bouquiner ou griffonner au lit!

duvet-bleu-02

C’est la première fois que je pense à utiliser la plage pour photographier mes créas…

PS: C’est probablement la fin de ma période « bleue »…

Laisser un commentaire