Vide-Poches

Un petit mot rapide sur un vide poche en papier mâché, pas du fait-maison, du trouvé dans un magasin de loisirs créatifs.  Peint à l’acrylique, rehaussé avec un feutre métallique (parce que là non plus, les lignes, c’était pas top) et verni, il trône sur mon buffet, dans mon salon.

vide-poches

Ce petit vide-poches fait partie de ma panoplie de bordélique, avec les tiroirs-pour-les-petits-trucs-que-je-ne-retrouve-jamais, où bien entendu, les trucs que je cherche vraiment ne sont jamais (vous avez suivi?)
Le vider m’a permis d’être plus riche de 37 centimes, d’une pile rechargeable, de 2 jetons pour caddie, d’un doliprane et de quelques vis non-identifiées.

C’est bien foutu quand même!

Un commentaire Ajouter un commentaire

  1. roseville dit :

    ha ha, je suis la reine du vide poche, y’en a dans toutes les pièces, du plus petit à la taille saladier ! C’est toujours un régal que d’aller fouiner dedans pour l’opération rangement.

Répondre à roseville Annuler la réponse.